La danse des bombes

CONTEXTE

Paroles et musique de Michèle Bernard, d’après un poème écrit par Louise Michel pendant la Commune de Paris et faisant référence à la journée du 18 mars 1871, déclenchement de l’insurrection. Cette chanson fait partie du spectacle et de l’album « Cantate pour Louise Michel » de Michèle Bernard. Louise Michel (1830-1905), institutrice, est élue présidente du Comité de vigilance des citoyennes du XVIIIe siècle en 1870 et se porte volontaire pour aller seule à Versailles tuer Adolphe Thiers. Sa mère ayant été arrêtée, elle se rend pour la faire libérer et sera condamnée à la déportation à vie. Elle restera en Nouvelle Calédonie jusqu’en 1880 avant de poursuivre inlassablement son militantisme politique dans toute la France, jusqu’à sa mort à l’âge de 74 ans. Elle demeure aujourd’hui une figure révolutionnaire et anarchiste.


Oui, barbare je suis, oui j’aime le canon
La mitraille dans l’air, amis, amis dansons

La danse des bombes Garde à vous ! Voici les lions !
Le tonnerre de la bataille gronde sur nous
Amis chantons, amis dansons
La danse des bombes Garde à vous ! Voici les lions !
Le tonnerre de la bataille gronde sur nous
Amis chantons.

L’âcre odeur de la poudre
Qui se mêle à l’encens.
Ma voix frappant la voûte
Et l’orgue qui perd ses dents

La danse…

La nuit est écarlate
Trempez-y vos drapeaux.
Aux enfants de Montmartre,
La victoire ou le tombeau !

Oui barbare, je suis, oui j’aime le canon,
Oui mon cœur je le jette à la révolution !

La danse…

Oui mon cœur je le jette à la révolution !


VIDEO


Enregistrements